Wednesday, October 23, 2019

醫學不是一門科學

近幾日閱讀中文版《新發現》雜誌,發現2013年8月刊的「科學外史」專欄文章《我們的身體是“客觀存在”嗎? 》提到,「雖然醫學在西方並未被視為“科學”的一部分(科學、數學、醫學三者經常是並列的),但西方“現代醫學”在大舉進入中國時,一開始就是在“科學”的旗幟下進行的,西醫被營造成現代科學的一部分,並且經常利用這一點來詆毀它的競爭對手——中國傳統醫學。這種宣傳策略總體來說是非常成功的,特別是在公眾層面,儘管嚴肅的學術研究經常提示我們應該考慮其他圖景……」(第108頁)

恰好這本雜誌在兩年前亦刊登過一篇短文,描述的正是「醫學並非科學的一部份」。這篇文章可以在2010年11月刊的第44頁就能找到,它是封面故事《不可思議的科學真相》系列圖文的一部份。這一系列的文章並非由中國人撰寫,而是由一群法國人共同編撰,再由中國人翻譯後在中文版《新發現》刊登。文章法語原文早在2011年8月就已經發表在法語原版的《新發現》(SCIENCE & VIE)雜誌上。

中文譯文

醫學並非科學

對於這一問題,亞里士多德和希波克拉底的態度非常堅決,他們都認為醫學不是一門科學,而是一門藝術。也就是說,醫學是一門只有在特別的、具體的事物中進行表現才具有意義的專門性學問。醫學的目標並不是獲得有關人類的綜合性知識,而是對作為個體的人進行治療。因此,醫學是觀察和臨床診斷的藝術。

世紀交替,白駒過隙。如今的醫學以生物學、遺傳學等“真正的”科學作為基礎。自上世紀80年代以來,在醫療健康領域也掀起了一股實證醫學(EBM, Evidence-based medicine)的潮流。這一醫學實踐現代化進程的定義是由加拿大研究人員提出的,之後便風靡全球。其原理非常簡單,就是對圍繞某一精確醫學問題進行的全部臨床研究加以檢驗,並對醫療措施的價值進行評估,評估結果可分為A、B、C三個等級。A級表示基於臨床研究獲得的證據是可靠的,可由此制定出普遍性的醫療措施。B級表示證據水平中等,該醫學問題需進一步深入研究。C級表示證據水平不足以制定醫療措施。以預防醫學為例,通過體育運動對乳腺癌進行預防的措施等級為A,而通過體育運動對前列腺癌進行預防的措施等級為B。不過,這一等級評定並不影響針對每一位病人採用恰當的醫療措施。而這也正是醫學的特別之處。實證醫學雖然披着理性的外衣,但是並不會因此就能躋身於科學殿堂。

法語原文(出處

La Médecine n’est Pas une Science

Sur ce point, Aristote et Hippocrate était intraitables. Ils estimaient que la médecine n’était pas une science mais un art, au sens latin du terme.

Soit un savoir général qui n’a de sens que s’il se réalise dans un objet singulier et concret. La médecine n’a pas pour but d’acquérir des connaissances générales sur l’espèce humaine, mais de soigner un homme en particulier. C’est l’art de l’observation et de l’examen clinique. Les siècles ont passé.

La médecine s’appuie désormais sur de vraies sciences telles que la biologie ou la génétique. Depuis les années 1980, le domaine de la santé est également traversé par le courant de l’Evidence-Based Medecine (EBM), que l’on peut traduire par la médecine basée sur le niveau de preuves. Ce processus de modernisation des pratiques a été défini par des chercheurs de la faculté de sciences de la santé Mc Master à Hamilton, en Ontario (Canada), avant de gagner la totalité du monde occidental. Le principe est simple que il s’agit d’examiner l’ensemble des études cliniques menées autour d’une question médicale précise et de noter la valeur des recommandations médicales qui peuvent en être tirées selon trois niveaux : A, B et C. La note A indique que le niveau de preuves établies à partir des études cliniques est solide et qu’il est possible d’en tirer une recommandation médicale générale. Le B signifie que le niveau de preuves est intermédiaire et que la question nécessite des approfondissements. Enfin, le C correspond au niveau de preuves insuffisantes pour établir une recommandation. Par exemple, en médecine préventive, la pratique d’un sport pour prévenir l’apparition du cancer du sein est notée A, alors que pour le cancer de la prostate la note est B. Mais cette notation ne dispense pas d’adapter les recommandations chaque patient. Et c’est bien là ce qui fait la particularité de la médecine. Même vertu des habits de la rationalité, le nouveau paradigme de la médecine basée sur le niveau de preuves n’en fait pas une science pour autant.

原文地址:http://www.still-c.com/archives/559.html

Related Post

One comment

  1. 如果真要把醫學比作一門藝術的話,那麼也是一門嚴謹的藝術。

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.